Formation sur le travail en hauteur

 


Formation- le travail en hauteur

L’approche générale du travail en hauteur


Le risque de chute de hauteur, comme tout risque auquel un agent peut-être exposé dans le cadre de son activité, est en premier lieu réglementé par les dispositions générales du code du travail et notamment les principes généraux de prévention (articles L. 4121-1 à 5), accordant la priorité aux installations permanentes ainsi qu’aux mesures de protection collectives.

Y sont précisées les règles à suivre tant pour la conception que pour l’utilisation des équipements, qui doivent être adaptés.

Les risques liés au travail en hauteur peuvent être regroupés sous 2 catégories principales :

  1. Les interventions sur les bâtiments ou ouvrages présentant un risque de chute de hauteur en raison de leurs conceptions (cheminements par passerelle, trappes d’accès, etc.) et dont la protection doit être efficace et permanente.
  2. Les travaux temporaires en hauteur, relevant le plus souvent d’opérations de maintenance ou de réparations, qui nécessitent des protections tout aussi efficaces, mais limitées aux temps d’intervention.

S’ajoutent à ces dispositions :

  • des règles complémentaires pour les travaux de bâtiment et de génie civil
  • des dispositions spécifiques aux jeunes travailleurs
  • des dérogations en cas d’impossibilité technique réelle

 

Obligation générale de formation à la sécurité


Article L4121-1
Ordonnance 2007-329 du 12 mars 2007 art. 14

  • « L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.
  • Ces mesures comprennent : Travail en hauteur cabinet RCI France Canada
  • Des actions de prévention des risques professionnels
  • Des actions d’information et de formation
  • La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.
  • L’employeur veille à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes.« 

Article L4141-2
Ordonnance 2007-329 du 12 mars 2007 art. 14

  • « L’employeur organise une formation pratique et appropriée à la sécurité au bénéfice :
  • Des travailleurs qu’il embauche ;
  • Des travailleurs qui changent de poste de travail ou de technique ;
  • Des salariés temporaires, à l’exception de ceux auxquels il est fait appel en vue de l’exécution de travaux urgents nécessités par des mesures de sécurité et déjà dotés de la qualification nécessaire à cette intervention ;
  •  A la demande du médecin du travail, des travailleurs qui reprennent leur activité après un arrêt de travail d’une durée d’au moins vingt et un jours.
  • Cette formation est répétée périodiquement dans des conditions déterminées par voie réglementaire ou par convention ou accord collectif de travail. »

 

 Réglementation Obligation d’information pour le port de EPI de travail en hauteur


Article R4323-104
Créé par Décret n°2008-244 du 7 mars 2008 – art. (V)

  • L’employeur informe de manière appropriée les travailleurs devant utiliser des équipements de protection individuelle :
  • Des risques contre lesquels l’équipement de protection individuelle les protège
  • Des conditions d’utilisation de cet équipement, notamment les usages auxquels il est réservé
  • Des instructions ou consignes concernant les équipements de protection individuelle
  • Des conditions de mise à disposition des équipements de protection individuelle.

Pour plus de renseignement voir le site de l‘INRS

 

Formations proposées par RCI :


  • Port du harnais antichute
  • Échafaudage roulant
  • Échafaudage fixe
  • Échafaudage fixe/roulant

 

Inscrivez-vous à la formation ci-dessous pour recevoir les prochaines dates et lieux des formations