Formation sur les risques de l’amiante

 


formation-les risques de l'amiante

Avec l’amiante, ne pariez pas. Protégez-vous !


L’arrêté du 23 février 2012 définit les modalités de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l’amiante.

Interdit en France depuis 1997, l’amiante reste présent dans de nombreux bâtiments et équipements. Et le risque amiante reste sous-estimé dans certaines professions qui peuvent y être exposées. Or, les maladies liées à l’amiante représentent aujourd’hui la deuxième cause de maladies professionnelles et la première cause de décès liés au travail (hors accidents du travail). La prévention de ce cancérogène demeure une des priorités de la santé au travail.

 

Sources d’exposition et professions concernées


L’amiante peut se trouver dans les produits fabriqués avant 1997. Sous sa forme friable, l’amiante est présent dans de nombreux calorifugeages et flocages, mais aussi dans des feuilles, des feutres ou des plaques cartonnées, ou bien tressé ou tissé… Sous sa forme non friable, l’amiante est incorporé dans des produits en ciment (amiante-ciment) ou dans des liants divers (colles, peintures, joints, mortiers à base de plâtre, matériaux de friction…). Toute intervention sur ces matériaux peut émettre des poussières dangereuses.

  • Principales professions concernées par les risques d’inhalation de poussières d’amiante Formation Amiante cabinet RCI France Canada
  • Travailleurs des entreprises de retrait d’amiante
  •  Salariés du BTP en charge des démolitions ou de réhabilitation
  • Professionnels du second œuvre du BTP, de l’entretien ou de la maintenance (plombier, électricien, chauffagiste, peintre…)
  • Salariés travaillant dans le traitement des déchets
  • Salariés intervenant sur des terrains amiantifères

 

Cadre réglementaire


La réglementation relative au risque amiante couvre plusieurs aspects : santé publique, environnement et travail. Concernant les travailleurs, en complément des dispositions relatives aux risques chimiques et aux CMR, le Code du travail prévoit des dispositions spécifiques qui doivent s’appliquer à tous les travaux exposant à l’amiante.

  • Travaux exposant à l’amiante : principales dispositions réglementaires
  • Respect de la VLEP contraignante des fibres d’amiante (valeur moyenne d’exposition sur une heure de 0,1 fibre par cm3, attention cette valeur pourrait être abaissée)
  •  Information et formation des travailleurs exposés (auprès d’organismes certifiés suivant la catégorie de l’activité, formation validée par une attestation de compétence)
  • Rédaction d’une notice de poste destinée aux salariés et d’une fiche d’exposition dont une copie est remise au médecin du travail
  • Attestation d’exposition délivrée aux salariés à leur départ de l’entreprise
  • Surveillance médicale renforcée
  • Travaux interdits aux jeunes et aux travailleurs temporaires
  •  Durée maximale de travail avec port d’équipement de protection respiratoire, temps d’habillage, de déshabillage et de décontamination, temps de pause après retrait d’un EPI respiratoire
  • Gestion des déchets amiantés

 

Des dispositions particulières sont d’autre part prévues pour :

  • les activités de confinement et de retrait de l’amiante : les travaux doivent impérativement être réalisés par desentreprises qualifiées, qu’il s’agisse d’enlèvement ou de confinement de l’amiante friable ou d’opérations de retrait d’amiante non friable à risques particuliers. Pour toute opération, un plan de retrait et de confinement doit être élaboré et mis en place par l’employeur.
  • les activités comportant des interventions sur des matériaux ou appareils susceptibles de libérer des fibres d’amiante, et les travaux sur des terrains amiantifères.

 

Enseignement théorique :

  1. Connaître les caractéristiques et propriétés de l’amiante et ses effets sur la santé (effets cancérogènes, effet synergique du tabagisme)
  2. Connaître les exigences de la réglementation relative à l’interdiction de l’amiante et à la prévention du risque amiante et des autres risques afférents aux interventions sur les matériaux amiantés;
  3. Connaître les exigences du code de la santé publique liées à l’exposition à l’amiante de la population ;
  4. Connaître les documents exigibles lors de toute intervention sur des immeubles bâtis et en faire l’analyse critique pour les utiliser en évaluation des risques ;
  5. Connaître les exigences réglementaires relatives à l’élimination des déchets amiantés ;
  6. Connaître les régions comportant des terrains amiantifères, les produits et les dispositifs susceptibles de contenir de l’amiante ;
  7. Connaitre les modalités de d’identification des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante ;
  8. Connaître les produits ou procédés de substitution de l’amiante ;
  9. Connaître les obligations du donneur d’ordre concernant l’identification et le repérage de l’amiante en place et la communication des résultats aux entreprises intervenantes ;
  10. Connaître les dispositions pénales encourues par l’employeur en cas d’infraction à ses obligations de prévention des risques, santé et sécurité vis à vis des travailleurs.

 

Formations proposées par RCI :


  • Opérateur de chantier
  • Encadrant de chantier
  • Sensibilisation

 

Inscrivez-vous à la formation ci-dessous pour recevoir les prochaines dates et lieux des formations